ANews-Mobility > Énergie-Environnement > Véhicules & Engins… > À hydrogène > Vig’Hy, veille pour vous sur l’hydrogène…

Vig’Hy, veille pour vous sur l’hydrogène…

Vig'Hy, veille pour vous sur l'hydrogène…

Il n’est pas de secteur sans son observatoire. Avec Vig’Hy, l’hydrogène a le sien !

L’ex AFHYPAC (Association Française pour l’Hydrogène et les Piles à Combustible) récemment rebaptisée France Hydrogène surfe sur la vague et les milliards des plans de relance consacrés à l’hydrogène qui lui sont consacrés : français d’abord (100 millions d’euros en 2018 et 7 milliards fin 2020), européen ensuite (750 milliards d’euros, dont 500 milliards seront distribués sous forme de subventions et 250 milliards sous forme de prêts aux États membres). En comparaison, le plan allemand consacré à l’hydrogène s’élève lui à 9 milliards d’euros,  0,5 milliard d’euros au Japon (en pointe, sur le sujet pour la mobilité) et 11 milliards d’euros en Chine pour un marché global estimé à 600 milliards d’euros d’ici à 2050… Soit autant de sous et de perspective pour France Hydrogène qui se doit de passer au stade supérieur en se structurant sérieusement et avec la volonté affichée de regrouper toutes les forces vives de l’hydrogène français en son sein; histoire de ne pas se faire piquer sa place et ou sa légitimité tant auprès des acteurs que des pouvoirs publics. C’est ainsi qu’en tant qu’interlocuteur unique référant avec, entre autres fonctions, la diffusion de l’information, France Hydrogène révèle aujourd’hui son nouvel outil de suivi du déploiement de l’hydrogène : Vig’Hy, l’Observatoire de l’hydrogène, qui a pour objectif de devenir le site de référence pour rendre compte de la dynamique de la filière française.

Des chiffres, des cartes,
des données, 
un annuaire…

Que trouve-t-on précisément sur cet observatoire dont avons pu avoir avoir la prieure et qui va s’enrichir au fil des jours : quatre onglets principaux qui regroupent : un état des lieux de l’hydrogène en France (des chiffres clés et un panorama de la réglementation), les divers chapitres relatifs à l’hydrogène (production, piles à combustibles, stations de recharges…), un annuaire des acteurs (120 membres en 2019 et 285 aujourd’hui). Enfin, une carte interactive avec des critères de sélections (production, vecteurs de valorisation, d’utilisation, etc.), permettent de visualiser et suivre l’évolution, entre autres, de l’ensembles des projets et réalisations des acteurs de l’hydrogène, qu’il soient adhérents ou non à France hydrogène. On y apprend également que la France compte produire 48 % d’hydrogène vert en 2030 ou encore que les prix des PAC (Pile à combustibles) pourraient être divisées par deux d’ici à 2030 également.