ANews-Mobility > Énergie-Environnement > Santé > StopCovid : la guerre des applis n’aura pas lieu !

StopCovid : la guerre des applis n’aura pas lieu !

StopCovid : la guerre des applis n'aura pas lieu !

Entre l’application France et celle pour laquelle se sont alliés, excusez du peu, Google (système android pour mobiles) et Apple (iOS pour iPhone)… La guerre n’aura pas lieu puisque le Gouvernement français a décidé de développer sa propose application “ StopCovid ” avec pour Orange, la charge de négocier avec les deux majors américains et principalement Apple qui bloque plus son système à la racine…
Sans l’API “ Exposure Notifications ” spécialement développée pour cette crise sanitaire, les applications de traçage des contacts sont contraintes par des limitations en matière de Bluetooth (la technologie retenue pour que les smartphones communiquent entre-eux) et plus particulièrement là-aussi sur iPhone. Faute d’avoir obtenu une exception de la part de la firme à la pomme sur ces restrictions, les équipes derrière StopCovid doivent se débrouiller avec les moyens du bord, sans perdre de vue les règles de l’App Store.
Finalement, le fonctionnement de StopCovid en Bluetooth sur iPhone sera assez similaire à celui de l’application NHS COVID-19 du Royaume-Uni (qui fait aussi l’impasse sur l’API d’Apple/Google). L’application « scannera » les autres appareils Bluetooth qui passent à proximité. Lors d’un contact, l’app réagira afin de récupérer les signaux et envoyer le sien en retour, également pour déterminer la durée du contact et établir la distance entre les deux personnes. En fait StopCovid jouera son rôle dans les lieux fréquentés, comme les transports en commun, puisqu’il y aura nécessairement un smartphone Android (80 % du marché en France) ou bien un possesseur d’iPhone qui utilisera son téléphone. Reste cet “ angle mort ”, quand seuls des possesseurs d’iPhone sont à proximité et qu’ils n’utilisent pas leur téléphone. À noter que les premiers tests en conditions réelles sont prévus pour la semaine du début de dé-confinement (11 mai) et que l’application pourrait être disponible à partir  du 02 juin prochain.
– Pour rappel : L’Inria, qui planche sur l’app StopCovid, et l’institut Fraunhoffer allemand ont mis au point le protocole “ ROBERT ” (ROBust and privacy-presERving proximité Tracing protocol) « respectueux des valeurs européennes ».
– Crédit photo : image Inria.