ANews-Mobility > Tous Mobiles > Énergies > Quand la précarité énergétique européenne… jette un froid supplémentaire !

Quand la précarité énergétique européenne… jette un froid supplémentaire !

Quand la précarité énergétique européenne… jette un froid supplémentaire !

En Europe, 7 % de la population n’était pas en mesure de chauffer correctement son logement en 2021 !

La persistance des prix élevés de l’énergie fait grimper les factures de chauffage en ce début d’hiver 2022-2023. Pourtant, même avant le début de la crise énergétique aggravée par la guerre en Ukraine, pouvoir disposer d’un logement suffisamment chauffé n’était pas une évidence pour tous. En effet, dans l’Union européenne, près de 7 % de la population n’était pas en mesure de chauffer correctement son logement en 2021. Comme le montre l’infographie basée sur les données d’Eurostat, le pays le plus touché par la précarité énergétique était la Bulgarie, où près d’une personne sur quatre (23,7 %) était concernée l’année dernière, suivie par la Lituanie (22,5 %) et Chypre (19,4 %).
Les taux les plus bas étaient enregistrés en Suisse (0,2 %) et en Norvège (0,8 %). En France, 6 % de la population n’était pas en mesure de chauffer correctement son logement en 2021, soit une part légèrement inférieure à la moyenne européenne (6,9 %). Avant les économies d’énergies, l’amélioration énergétiques des bâtiments et tout ce qui s’en suit, le droit à un logement décemment chauffé reste primordial, notamment dans les mois à venir !

– Source : Statista .