ANews-Mobility > Tous Mobiles > Aérien > Transports aériens qui polluent, il faut que cela change !

Transports aériens qui polluent, il faut que cela change !

Transports aériens qui polluent, il faut que cela change !

L’an dernier, le 7e plus grand pollueur de carbone en Europe, après et/ou avec les centrales thermiques au charbon polonaises ou allemandes, aura été Ryanair, tandis que les émissions de l’aviation ont continué de croître, selon Tranports & EnvironnementsLes compagnies aériennes ayant pollué des quantités records en 2019, le seul Ryanair a augmenté ses émissions de 5,9 % sur les vols en Europe l’année dernière, selon les données du système d’échange de quotas d’émission de l’UE récemment publiées. Transport & Environment (T&E) a déclaré que les gouvernements devraient soutenir les travailleurs de l’aviation pendant la crise actuelle, mais que les émissions des compagnies aériennes devraient rapidement rebondir sauf si les renflouements sont conditionnés à l’obligation faite aux transporteurs d’adopter les technologies vertes comme à payer des taxes une fois que les conditions se seront améliorées. Et c’est mal parti puisque Easyjet, qui a obtenu ce mois-ci un prêt d’urgence de 600 millions de livres sterling du gouvernement britannique, a émis 4,1 % de CO2 en plus en 2019. La compagnie aérienne renflouée a également demandé au personnel de prendre un congé sans solde de deux mois – quelques semaines seulement après avoir payé 160 millions de livres sterling à l’actionnaire… Proprement scandaleux !

Ryanair, gros pollueur s’il en est !

– Andrew Murphy, directeur de l’aviation chez T&E, a déclaré: « Les émissions des compagnies aériennes ont poursuivi leur trajectoire ascendante tandis que d’autres secteurs ont continué de se décarboniser. Cette tendance reprendra après la crise, à moins que les gouvernements n’agissent maintenant pour limiter leur pollution. » Les émissions de carbone des compagnies aériennes ont globalement augmenté de 1,5 % en Europe l’année dernière – contrairement aux autres secteurs d’échange de droits d’émission (électricité et grande industrie) dans l’UE, qui ont baissé de 8,9 % dans l’ensemble. La pollution par le carbone provenant des vols en Europe a augmenté de 27,6 % depuis 2013, dépassant de loin tout autre mode de transport.
– Bien que les émissions des compagnies aériennes vont inexorablement chuter cette année en raison du Covid-19, elles devraient repartir à la hausse à moins que les compagnies aériennes ne soient obligées de commencer à payer des taxes et à utiliser des carburants plus propres une fois que les conditions se seront améliorées. En Europe, de plus en plus de politiques souhaitent mettre fin à la fois aux exonérations fiscales des compagnies aériennes et aux permis de pollution gratuits qu’elles reçoivent dans le cadre du système d’échange de droits d’émission de l’Union. La Commission européenne a même déclaré au début du mois qu’elle envisageait d’obliger les compagnies aériennes à commencer à utiliser des carburants plus propres tels que les carburants synthétiques.… L’Europe s’emploie à réduire les émissions des compagnies aériennes en raison notamment de sérieux doutes qui pèse sur un système fort controversé de compensation des Nations Unies pour l’aviation.
– Source : Transports & Environnements .