ANews-Mobility > Gouvernance > Économie-Politiques > Secteur public > Le Diesel interdit de séjour dans 22 communes de plus de 100 000 habitants tandis que les ZFE gagnent du terrain !

Le Diesel interdit de séjour dans 22 communes de plus de 100 000 habitants tandis que les ZFE gagnent du terrain !

Le Diesel interdit de séjour dans 22 communes de plus de 100 000 habitants tandis que les ZFE gagnent du terrain !

France : l’interdiction du Diesel dans 22 des 42 communes de plus de 100 000 habitants prend corps !

Sur les 42 communes de plus de 100 000 habitants, 22 ont mis en place, ou déclarent vouloir le faire, des dispositifs limitant l’accès aux véhicules les plus polluants. Depuis l’adoption de la loi d’orientation des mobilités en novembre et sa promulgation en décembre 2019 (et même si des décrets et autres arrêtés sont toujours attendus);  les collectivités peuvent en effet instaurer des zones à faibles émissions (ZFE, ex zones à circulation restreinte, ZCR). Une ville peut ainsi limiter l’accès d’une partie ou de l’intégralité d’un territoire aux véhicules considérés comme les plus polluants, en fonction de leur vignette Crit’Air. Les collectivités dont les normes de qualité de l’air sont dépassées de façon trop répétitives sont même « tenues de mettre en place une ZFE avant le 31 décembre 2020 », selon la LOM (loi d’orientation des mobilités).
Autrefois soutenu par les pouvoirs publics, le Diesel devient la bête noire à Paris à compter de 2024, à Strasbourg à compter de 2025 et à Grenoble la même année pour les véhicules utilitaires et poids lourds. Bordeaux envisage très sérieusement une interdiction du diesel d’ici fin 2026, voire de l’essence à plus long terme. Sept autres villes en sont au stade de la réflexion quant à l’interdiction du Diesel : il s’agit de Marseille, Toulon, Dijon, Aix-en- Provence, Saint-Denis, Rouen et Montreuil. Certaines, comme Dijon, prévoient déjà d’ouvrir le dossier une fois les municipales passées (mais dans le contexte actuel, il va falloir attendre la fin de l’année). Un certain nombre a créé ou est en cours de création d’une ZFE (Zone à faible émissions), d’autres renouvellent leurs véhicules en modèles dits propres. Les vieux bus Diesel sont remplacés par des modèles électriques, au gaz ou des versions hybrides (parfois hybrides-Diesel ???) mais elles sont encore trop nombreuses  à n’avoir rien fait et/ou pire rien prévu…

• Les villes en question :
– Aix en Provence : rien sur le Diesel, juste une ZFE de mise en place.
– Amiens : rien sur le Diesel et les ZFE, mais adoption de 42 bus électriques déjà en circulation.
– Angers : pas d’interdiction des véhicules Diesel, mais la ville n’achète plus de bus Diesel. Depuis  2020, 100 % des nouveaux bus roulent au biogaz. En 2030, ils seront ainsi tous au gaz. Quant aux véhicules municipaux ils passent tous à l’électrique ou à l’hybride.
– Annecy : mise en place d’une ZFE d’ici à 2022.
– Argenteuil : non, rien de rien…
– Besançon : non, rien de rien…
– Bordeaux : mise en place d’une ZFE pour le centre ville, interdiction des véhicules Diesel fin 2026 et à plus long terme (non précisé) les voitures à essence.
– Boulogne-Billancourt : rien de fait, si ce n’est faire partie de la ZFE du Grand Paris…
– Brest : rien.
– Caen : rien
– Clermont-Ferrand : mise en place de deux lignes de transport en commun propres, un chemin cyclable (investissements sur 10 ans) et une ZFE en 2021.
– Dijon : l’interdiction des véhicules Diesel est à la réflexion et une ZFE a été mise en place.
– Grenoble : La ville qui était la plus polluée de France  interdit effectivement, en partie, l’accès aux véhicules Diesel. Par ailleurs Grenoble fait partie de la ZFE qui réunit 28 communes dans la métropole grenobloise et qui interdira également les utilitaires et les poids lourds Diesel dès 2025.
– Le Havre : gratuité totale des transports publics en cas de pics de pollution et ce, à titre expérimental.
– Le Mans : rien de prévu, ce sera à la prochaine équipe municipale de s’égarer du sujet.
– Lille : mise en place d’une ZFE en janvier 2021.
– Limoges : rien.
– Lyon : Pas d’interdiction en vue, mais mise en place d’une ZFE.
– Marseille : interdiction des diesel en cours de réflexion et mise en place de zones à faibles émissions.
– Metz : rien sur le Diesel, juste des réflexions sont en cours sur les livraisons en centre ville.
– Montpellier : pas d’interdiction mais mise en place d’une première ZFE, réflexion sur une deuxième et politique parc automobile de la ville et des bus en plein refonte.
– Montreuil : sujet Diesel en cours et mise en place d’une ZFE. Interdiction des véhicules Crit’Air 5 en cours et celles des Crit’Air 4 prévue janvier 2021, Crit’Air 3 juillet 2022 avec d’ici là des contrôles pédagogiques.
– Mulhouse : rien de rien…
– Nancy : rien sur le Diesel mai une ZFE mise en place.
– Nantes: rien de tout cela, la municipalité se concentre sur le remplacement de son parc de véhicules par des véhicules dits propres comme de remplacer ses bus Diesel par des bus propres d’ici à 2021  mais avec encore  6 bus hybrides électriques-Diesel…
– Nice : pas d’interdiction en vue (M. Estrosi : « contre les mesures coercitives »), mais projet de mise en place d’une ZFE dont les modalités restent à définir.
– Nîmes : rien de particulier si ce n’est sur les véhicules de la communes qui passent tous à l’électrique ou à l’hybride rechargeable ou non.
– Orléans : non, rien de rien…
– Paris : interdiction des diesel en 2024 et des essences en 2030, mise en place de zones à faibles émissions.
– Perpignan : très attentiste vis-à-vis du département, de la région, de l’état… Néanmoins fait son maximum (déclaratif) pour renouveler son parc avec dés véhicules à énergie alternative.
– Reims : une ZFE doit être mise en place courant 2020…
– Rennes : objectif zéro livraison en Diesel à Rennes en 2030 et réduction de 30 % des déplacements en Diesel sur le reste de la métropole, toujours en 2030.
– Rouen : sujets en cours de réflexion…
– Saint-Denis : en cours de réflexion.
– Saint-Denis La Réunion : rien n’est prévu, notamment sur le Diesel.
– Saint-Étienne : mise en place d’une ZFE courant 2020.
– Saint-Paul (La Réunion) : non et puis St Paul, seul point de passage entre le nord et le sud.
– Strasbourg : interdiction des véhicules Crit’Air 2 en janvier 2025 et mise en place de ZFE.
– Toulon : mise en place d’une ZFE, suite à un appel à projet de l’Ademe en 2019, en phase de réflexion, pas de dates connues.
– Toulouse : pas d’interdiction en vue, mais projet de mise en place d’une ZFE dont les modalités restent à définir.
– Tours : rien.
– Villeurbanne : rien sur les Diesel, mais comme faisant partie de la métropole lyonnaise, une ZFE a été mise en place.
• Si vous êtes une collectivité ou responsable d’une collectivité moins importante, n’hésitez pas à nous contacter et nous transmettre vos projets pour que l’on puisse parler de votre politique de transports comme de votre transition énergétiquecontact@agoranews-mobility.fr
– Source : Le Journal du Net .