ANews-Mobility > Disrupt Mobility > Outils de Communication > Quand la 5G se “fait” tout un monde…

Quand la 5G se “fait” tout un monde…

Quand la 5G se  “fait” tout un monde…

L’Europe dont la France, particulièrement en retard sur l’adoption de la 5G !

Alors que le marché des smartphones est parvenu à sa maturité et que les innovations du secteur ont de plus en plus de mal à attiré des des clients, le passage à la 5G promet d’être le plus grand moteur de croissance de la téléphonie mobile dans les années à venir. Selon les estimations de la GSMA, la 5G représentait 8 % des connexions mobiles dans le monde en 2021. Si cette technologie a encore une belle marge de progression, il lui faudra toutefois plusieurs années avant de dépasser la 4G. Les experts prévoient ainsi qu’une connexion mobile sur quatre se fera sur le réseau 5G en 2025. La 4G devrait donc conserver une longueur d’avance d’ici là, avec 55 % des connexions à l’échelle mondiale
Comme le montre le graphique, la région Grande Chine (incluant Hong Kong, Macao et Taïwan) mène la course à l’adoption avec déjà 29 % de connexions 5G sur son réseau mobile. L’Amérique du Nord arrive loin derrière avec un taux d’adoption de 13 %, alors que l’Europe accuse un retard encore plus important : seulement 4 % de connexions 5G pour le moment. À l’horizon 2025, la 5G devrait devenir la norme prédominante dans la région Grande Chine et en Amérique du Nord, tandis que le reste du monde devrait continuer à utiliser majoritairement la 4G.

Source Statista .