ANews-Mobility > Gouvernance > Économie-Politiques > Économie européenne 2020 : annus horribilis !

Économie européenne 2020 : annus horribilis !

Économie européenne 2020 : annus horribilis !

Économie, le grand plongeon de l’Europe !

Selon les dernières prévisions de la Commission européenne, l’Europe s’apprête à connaître une récession sans précédent en 2020. Alors qu’une croissance de 1,2 % était attendue dans l’Union européenne à 27, il est désormais estimé que la pandémie de coronavirus pourrait engendrer un recul moyen du PIB de 7,4 %. À titre de comparaison, la crise financière de 2008 avait entraîné un repli de  » seulement  » 4,5 % au sein de l’UE en 2009. Les données montrent qu’aucun État membre ne sortira indemne de la crise et que les pays les plus touchés seront ceux d’Europe méridionale (Italie, Espagne, Grèce…). Bien que cette dernière ait réalisé d’importants progrès économiques depuis la crise financière et qu’elle ait plutôt bien contrôlé l’épidémie, elle devrait subir la pire baisse du PIB de l’UE, soit 9,7 %. L’Italie et l’Espagne devraient également subir une récession supérieure à 9 % cette année.
France et Royaume-Uni plongent également avec – 8 % tandis que l’Allemagne sera à – 6% (le chiffre de la France au seul premier trimestre).
Et tout cela a nécessairement et malheureusement des répercussions directes sur l’emploi puisque la France affiche + 7 % d’augmentation du chômage sur le mois de mars… Un résultat qui impactera nécessairement les résultats globaux du chômage en France qui devrait, selon l’Insee repasser au-dessus des 10 % et un retour à 9,7 % pas avant 2021. Les pays, les plus touchés restant les États-Unis (pas de mesures de chômage partiel financé par l’État) et encore une fois l’Espagne (Idem, pas de mesure…) et l’Italie, ces deux derniers étant déjà très atteints par le Covid-19.
– Source Statista .