ANews-Mobility > Tous Mobiles > Routier > 2 & 3 Roues > C’est bientôt la fête (annuelle) du vélo !

C’est bientôt la fête (annuelle) du vélo !

C'est bientôt la fête (annuelle) du vélo !

Le vélo est à la fête en ce moment, entre nouvelles pistes cyclables et aides d’aujourd’hui et de demain…

Avec le déconfinement du 11 mai, l’État a annoncé un plan de 20 puis 60 millions d’euros pour favoriser la pratique du vélo. Le ministère de la Transition écologique et solidaire a ainsi donné un coup de pouce à la pratique du vélo. Une enveloppe de 60 millions d’euros est prévue pour notamment mettre en circulation les 30 millions de vélos existants et prendre en charge les réparations, la mise en place de stationnement temporaire et les formations de remise en selle…  : « Nous voulons que cette période fasse franchir une étape dans la culture vélo, et que la bicyclette soit la petite reine du déconfinement en quelque sorte », a déclaré Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire. Pour encourager la mobilité à vélo en toute sécurité dans les semaines à venir, et au-delà, dans de bonnes conditions sanitaires, un fonds de 20 millions d’euros a été mobilisé par le ministère dans le cadre du programme de certificat d’économie d’énergie Alvéole. Ce plan, déployé en partenariat avec la FUB (la fédération des usagers de la bicyclette) et ses modalités pratiques sont mis à jours sur la plate-forme www.coupdepoucevelo.fr  depuis le 4 mai dernier. Et parmi les mesures :

Économie du vélo en 2020.

– un forfait de 50 euros HT (60 euros TTC) pour la remise en état d’un vélo au sein d’un réseau de réparateurs référencés,
– une prise en charge jusqu’à 60 % des coûts d’installation de places de stationnement vélo temporaire,
– des formations gratuites de remise en selle pour (ré)apprendre à circuler en sécurité, individuellement ou en petit groupe
– la période de l’après confinement impose de revoir l’aménagement de l’espace public permettant aux piétons et aux cyclistes de se déplacer de manière confortable et en sécurité. Le Cerema propose son soutien technique aux collectivités. Et puis :

Triplement du plan vélo
à 60 millions d’euros

Face au succès du vélo depuis le déconfinement, la ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne a annoncé le triplement du budget du plan vélo passant de 20 à 60 millions d’euros. Elle ambitionne de faire de la France une  » nation du vélo « . Et pour célébrer cette nouvelle dynamique elle souhaite, avec plusieurs associations et la ministre des Sport, lancer une grande fête du vélo au mois de mai, qui aura lieu chaque année.
Le vélo, qui a le double avantage de lutter contre la pollution de l’air et de respecter les distanciations physiques en évitant aux usagers de prendre les transports en commun, se taille une place de plus en plus large dans les rues. Depuis le début du confinement, 1 000 kilomètres de pistes cyclables temporaires ont été déployées dans l’Hexagone. Le 11 mai, date du déconfinement, le ministère a noté une hausse de la fréquentation cycliste de 27 % en milieu urbain, 138 % en périurbain et 197 % en zone rurales par rapport à l’avant confinement et 70 000 vélos ont été réparés en moins de 20 jours : « Pour amplifier cette dynamique, j’ai décidé de tripler le financement du plan vélo pour permettre la réparation d’un million de vélos d’ici la fin de l’année. Les Français sont en train de sortir massivement leurs vélos de leurs caves et garages : il faut qu’il continue de le faire », a déclaré la ministre le 29 mai dernier.  C’est vraiment la fête du vélo, en attendant la vraie, en mai… 2021 !