ANews-Mobility > Disrupt Mobility > Numérique > L’Europe se lance dans la course aux G (4, 5, 6…)

L’Europe se lance dans la course aux G (4, 5, 6…)

L'Europe se lance dans la course aux G (4, 5, 6…)

Téléphonie mobile, quand l’Europe passe la 6e !

Alors que la 4G ne couvre pas encore tout le territoire hexagonal et seulement un mois  après le lancement de la 5G en France, l’Union européenne se penche sur le futur standard 6G. Les travaux de Bruxelles ont démarré dès le 1er janvier dernier avec Hexa-X, un projet de recherche de deux ans et demi réunissant plusieurs acteurs européens (industriels comme centres de recherches ou encore des opérateurs…). Une nouvelle génération de réseau mobile ne devrait pas arriver avant horizon 2030. Mais la Corée et la Chine ont déjà lancé leurs travaux relatifs à la 6G (un premier satellite chinois a même déjà été lancé). Une des raisons pour lequelles l’Union Européenne, qui ne veut pas être en reste, vient de lancer son projet de recherche de deux ans et demi sur la 6G. Nommé Hexa-X, le projet est piloté par Nokia et Ericsson.

Projet européen Hexa-X sur la 6G, piloté par Nokia et Ericsson.

D’autres industriels devraient les rejoindre tandis que du côté français, le finlandais et le suédois pourront compter sur Orange, Atos, B-Com (qui s’est lancé dans la 5G) ou encore le Commissariat à l’énergie atomique (CEA). D’autres opérateurs européens viendront étoffer les rangs du projet et l’entreprise américaine Intel est également de la partie. Six domaines de recherche ont été définis afin de mener à bien ce projet de 6G : l’intelligence connectée, le réseau des réseaux, la durabilité, la couverture mondiale des services, une expérience extrême avec des débits allant de plusieurs centaines de Gb/s à quelques Tb/s et enfin la fiabilité du réseau. Notons que ce projet s’inscrit dans le programme-cadre de recherche et d’innovation de l’Union Européenne qui met sur la table une enveloppe de 80 milliards d’euros sur sept années pour un certains nombre de projets postérieurs à la 5G, dont logiquement la 6G fait partie.
– Sources : entre autres : le journal du geek.