ANews-Mobility > Disrupt Mobility > Véhicules autonomes > Conduire en regardant une vidéo… Désormais possible au Royaume-Uni !

Conduire en regardant une vidéo… Désormais possible au Royaume-Uni !

Conduire en regardant une vidéo… Désormais possible au Royaume-Uni !

Au Royaume-Uni, le gouvernement a tranché : les conducteurs de voitures autonomes auront le droit de regarder un film ou une série sur l’écran embarqué de leur véhicule. Mais attention…

… Les conducteurs devront être en mesure de prendre le volant dès que la situation l’exige, et il reviendra à l’ordinateur de bord de couper la diffusion pour prévenir l’automobiliste que quelque chose sur la route nécessite son attention immédiate. Le ministère des Transports britannique va autoriser les technologies de conduite autonome sur les routes outre-Manche d’ici à la fin de cette année 2022, occasionnant une cascade de changements plus ou moins grands dans le code de la route du pays. Depuis 1986, la loi interdisait le conducteur de regarder la télévision, par exemple avec un dispositif portatif.

Le smartphone
toujours en question !

Vous avez dit autonome… Certes même si le train nous parait plus confortable et moins étriqué !

En revanche, il reste toujours interdit d’utiliser un smartphone quand on est derrière le volant d’une voiture en pilotage automatique. Celle-ci est en effet dans l’impossibilité de modifier rapidement l’affichage sur le téléphone lorsqu’un danger nécessite que le conducteur prenne la main. La loi ne précise pas cependant si l’on pourra jouer à un jeu vidéo sur l’autoroute…
Autre changement important : le gouvernement britannique a décidé que les compagnies d’assurance étaient responsables en cas d’accident, et non pas les particuliers. Ce n’est pas encore tout à fait acquis, puisqu’il s’agit encore de mesures provisoires, en attendant un nouvel ensemble de règles qui ne sera mis en œuvre qu’en 2025.
Selon les autorités, la conduite autonome devrait améliorer la sécurité routière en réduisant les erreurs humaines, qui représentent 88 % des causes de collisions sur la route. À comparer tout de même avec le duo billet de train en TGV et location de voiture ou des transports en commun à l’arrivée… Tout cela pour une mobilité plus efficiente !